SERREMENTS DE CŒUR

Paroles de Marc Estève
Musique de Chantre Teofilo

1
Si tu savais combien j’ai vu de silences
Et de cris étouffés briser le cristal
Combien je me suis écrit de mots d’absence
Pour coucher ma peine en lettres capitales
Si tu savais combien j’ai brulé d’encens
Pour maquiller Greenwich à l’heure orientale
Combien j’aurai usé de patience

Refrain
Serrements de cœur ne durent que le temps
Le temps que s’envolent les mots prononcés
Serrements de cœur reviennent au printemps
Quand les nuits frivoles brulent mes pensées

2
Si tu savais combien j’ai pris de distances
Avec les faux amis que l’habitude installe
Combien j’ai senti le poids de ta présence
En signant moi-même sur les cartes postales
Si tu savais combien j’ai manqué de chance
Pour pouvoir oublier notre flamme fatale
Combien j’ai donné ma peau dans tous les sens
Pour mieux effacer tes empreintes digitales

Refrain (bis)
Quand les nuits frivoles brulent mes pensées
Quand les nuits frivoles brulent mes pensées
Quand les nuits frivoles brulent mes pensées
Quand les nuits frivoles brulent mes pensées
Quand les nuits frivoles brulent mes pensées