Notre site www.enricomaciasloriental.fr est construit sur une technologie aujourd’hui obsolète
Vous rencontrez déjà des difficultés pour lire certains textes et médias et les outils nécessaires à leur lecture vont disparaitre à la fin de l’année.
Il est hors de question que nous laissions mourir ce site qui représente plusieurs années de travail
Nous allons donc essayer de rapatrier le site et le blog en un même lieu
Pour le blog, nous allons juste changer son apparence et l’habiller d’une nouvelle enveloppe qui, nous l’espérons, nous permettra d’héberger le site à ses côtés

Les perturbations sur le blog devraient durer au plus quelques jours

Pour le site, il faudra, je pense, plusieurs mois de travail pour tout ramener
mais soyez assurés que nous ne laisserons rien dans l’oubli.
Ce sera sans doute l’occasion de relancer la machine pour continuer son enrichissement

Tout au long de ces mois, vous constaterez sans doute des perturbations. J’espère que vous voudrez bien nous excuser et ferez preuve de patience.

Notre seul objectif est de mieux servir ENRICO MACIAS et ses fans

Maciasement votre

Loriental

Share Button

SITE OFFICIEL ENRICO MACIAS

www.enricomacias.net

 

Sa page FACEBOOK

 

Sur INSTAGRAM

 

 

 

 

Share Button

« Kol Nidré », c’est par ces mots que débute la prière introduisant les vingt-quatre heures de la journée la plus solennelle de l’année juive, Yom Kippour. En entonnant le « Kol Nidré », les fidèles demandent humblement à Dieu d’annuler tous les vœux, tous les serments, tous les engagements, toutes les promesses formulés depuis Kippour dernier jusqu’à celui-ci, et qui n’ont pu être respectés.
Share Button

Share Button

Les nuits du Peyrou – juillet 2021
Merci à Gérard FL70
Share Button

Festival de Cornouailles
Quimper 24 juillet 2021
Merci à Patrick de Bretagne
Share Button

COVID oblige, le dernier concert public d’Enrico Macias sur une scène française remontait au 8 février 2020 à St Victoret.  Autant dire, qu’après 17 mois et quelques jours d’abstinence, tous les fans de l’artiste attendaient avec une impatience difficilement contenue ce retour à la fête si chère à leur cœur.

C’est Quimper et son festival de Cornouailles qui nous a offert ces grandes retrouvailles.

Dans le cadre de cette grande fête bretonne, Enrico Macias et Al Orchestra avaient invité le Bagad Penhars à les accompagner ce 24 juillet.

La méteo était particulièrement maussade et humide en ce samedi de fin juillet, mais, comme par miracle, la pluie s’est arrêtée une heure avant le concert et a laissé le soleil de la Méditerranée réchauffer nos cœurs sans venir perturber la fête.

En première partie, nous avons pu apprécier un magnifique bagad (orchestre de musique bretonne)
Le Bagad Penhars. Composé de quatre pupitres : bombardes, cornemuses écossaises, caisses claires écossaises et percussions, ce groupe Transgénérationnel est composé d’excellents musiciens, qui nous ont enchanté par leur maitrise et leur virtuosité. Dès les premières notes de cette musique typiquement bretonne, nos pieds tapaient la mesure.
Mais ce concert était l’occasion d’une rencontre entre deux musiques, la musique arabo andalouse et la musique bretonne. Et c’est une surprise de taille que nous avait préparé ce bagad : « Le mendiant de l’amour » joué par cet ensemble d’élite a été un véritable bonheur. Nous ne savions pas qu’un autre encore plus grand moment était à venir.

Après un court entracte, Al Orchestra a fait son entrée sur scène invitant Enrico à les suivre avec les premières notes de la Meditarranée. Et c’est une ovation qui a accueilli le chanteur.
Enrico lui aussi était aux anges et a dit sa joie d’être la, pour un concert « comme avant » en relation directe avec son public, et sur cette terre bretonne qui l’a toujours bien acceuilli.

Malgré la grisaille du ciel, Enrico a su mettre l’ambiance et le public très chaleureux lui a répondu en chantant avec lui et en frappant dans les mains sur tous ses plus grands succès.
De la Mediterranée, en passant par « O guitare, guitare », « Quand les femmes dansent », la vie populaire » ou «  Ya rayah », Enrico nous a donné toute la mesure de son amour et de son talent pour animer la fête orientale.
Mais le point d’orgue a été sans aucun doute le moment où Enrico a invité le Bagad Penhars à revenir sur la scène avec lui. Et tous ensemble, l’artiste, Al Orchestra et le bagad ont interprété « Le mendiant de l’amour ». Un moment d’exception. C’était vraiment grandiose que cette communion des sonorités arabo andalouses et bretonnes



Merci à tous ces artistes pour toutes ces émotions retrouvées
Merci à Bagad Penhars
Merci Al Orchestra
Et bien sur mille mercis à Enrico Macias

Liste des chansons La Méditerranée
Aux talons de ses souliers
Adieu mon pays
Le voyage
Oh guitare, guitare
Les gens du nord
Oranges amères
Paris, tu m’as pris dans tes bras
Quand les femmes dansent
La vie populaire
Les filles de mon pays
Le violon de mon père
Ya Rayah
L’oriental
Porompompero
Solenzara
Le mendiant de l’amour avec le Bagad Penhars

Share Button

Cerbul de Aur 1971
Merci à TVR pour ces images sublimes
Share Button

Olympia 1995
Merci Zaher Al-Homsi
Share Button

Olympia 1982
Merci à Dad’s archives

Share Button

Olympia 1982
Merci Dad’s archives
Share Button

Share Button

Enrico Macias sera en concert à la Chaudronnerie de La Ciotat
DIMANCHE 17 octobre 2021 à 17h

Qui possède cette profondeur musicale apte à transporter une salle entière, avec un sens de la fête allié à une belle ardeur poétique ? Enrico Macias.

La variété du répertoire d’Enrico Macias, méditerranéen aux influences cosmopolites, parle à tous, petits comme grands, en enthousiasmant les salles. Artiste majeur de la scène française, à l’occasion de ses 80 ans et après 60 ans de carrière, Enrico boucle la boucle et remonte sur les planches de L’Olympia avec le collectif « Al Orchestra », pour une tournée qui s’achèvera en 2023. Une tournée mythique, imprégnée des saveurs orientales chères à Enrico Macias. Mais pas que. Après une première partie dans une ambiance music-hall, Enrico Macias transforme ensuite le spectacle en cabaret chic avec un répertoire arabo-andalou festif qu’il offre à ses afficionados : ceux qui le connaissent depuis toujours et ceux qui le découvrent grâce à sa rare intensité, à sa voix chaleureuse et à sa poésie infinie. Grâce à sa sincérité. Parce qu’Enrico Macias est un homme vrai, un homme engagé en faveur de la paix, ses chansons généreuses s’offrent comme un message d’espoir, de tolérance. En revisitant certains morceaux connus et d’autres plus confidentiels, le sourire solaire d’Enrico Macias nous enveloppe et se grave en nous du début à la fin de son spectacle.

Share Button

Les Nuits du Peyrou se tenaient à Montpellier du 2 au 9 juillet 2021 à la grande joie du public venu nombreux.
Cet évenement populaire s’est terminé par le grand concert AFRICA

Daphné Burkï et Claudy Siar se sont entourés de :

  • Aya Nakamura,
  • Enrico Macias,
  • Christophe Maé,
  • Faudel,
  • Amadou et Mariam,
  • Angélique Kidjo,
  • Tayc,
  • Kimberose,
  • Magic System,
  • Lubiana,
  • Youssou N’Dour
  • et beaucoup d’autres pour un voyage musical inédit.

Sur La Promenade du Peyrou à Montpellier, tous ces artistes ont partagé la scène pour célébrer la richesse et la diversité des rythmes africains et de leurs influences.

Jeudi 29 juillet, dès 21h05 sur France 2 : « Africa, le grand concert » mettra à l’honneur, depuis Montpellier, les artistes qui ont l’Afrique en commun.

Share Button

Top à Enrico Macias 1972
Merci à Jose Antonio Lameiro
Share Button

Share Button

Merci à notre grande amie Shirin qui a fait un très beau montage pour offrir à tous cette très belle chanson qui n’a jamais été éditée
Share Button