Debout dans la lumière, tout habillé de blanc

Sept mois après la tournée triomphale de l’automne 2021, Enrico Macias était de retour sur la scène du Heichal Hatarbout à Tel Aviv, ce vendredi 6 mai 2022, pour fêter Yom Haatsmaout avec tous les Israéliens.

La très belle salle, toute de bois revêtue, de l’auditorium Charles Bronfman, était pleine à craquer lorsque, progressivement les lumières se sont éteintes pour annoncer le début de la fête.

Dans la pénombre, comme un ballet bien chorégraphié, les 17 musiciens, 3 choristes et le chef d’orchestre entrent en scène pour gagner leur place respective. Une fois installés, tous les regards se tournent vers le batteur qui « donne le la » de 4 coups de baguette et c’est l’intro flamboyante d’ « Il est comme le soleil » qui envahit l’espace et pose le décor en quelques notes.

Puis, sur la droite, apparait une silhouette qui déchaine instantanément les applaudissements

Debout dans la lumière, tout habillé de blanc, Enrico Macias salue son public qui lui répond par une ovation.

A l’image de l’astre solaire, Enrico enflammme le Heichal Hatarbout en quelques secondes et la fête va durer ainsi deux heures durant.

Mélisa, Oranges amères, Zingarella, Une fille à marier et bien d’autres encore. Enrico nous a offert tous ses plus grands succès, faisant reprendre tous ses refrains par un public en liesse, répondant sans retenue à toutes les invites de l’artiste.

De belles surprises ont pimenté le spectacle.

Tout d’abord, c’est Symon, le petit fils d’Enrico qui nous a fait le plaisir d’interpréter un standard de son grand père, « La femme de mon ami », et l’un de ses propres titres « Paris ». A bientôt 29 ans, Symon a acquis une belle maturité artistique et tant sur « la femme de mon ami » que sur « Paris », a ravi le public qui lui a réservé de chaleureux applaudissements.

Symon

Mia, nièce de Yoav Zemach, producteur des concerts, a incarné une magnifique Zingarella et accompagné Enrico dans une magnifique chorégraphie, pour le plus grand plaisir de la salle.

Elle n’a pas encore 17 ans. Shelly, également nièce de Yoav Zemach, a interprété avec un réel brio « Lou Yehi – Let’s it be ».

Shelly

Et bien sur, pas de spectacle d’Enrico Macias sans musique arabo andalouse et orientale, moment de partage et de liesse dans la salle comme sur scène. Sans aucune surprise le concert, s’est terminé debout devant la scène pour danser sur Ya Rayah, le mendiant de l’amour et l’oriental.

Les fuegos ont parfait la magnificence du moment laissant dans les yeux de chacun des étoiles qui vont briller longtemps dans la nuit.

A 83 ans, et pour ses 60 ans de carrière, Enrico Macias nous a encore une fois fait la démonstration de son fabuleux talent, de sa générosité et de son amour inextinguible pour la musique et son public.

Après cette soirée mémorable, rendez-vous demain à Yavné pour une autre soirée qui sera assurément aussi réussie.

Liste des chansons

Il est comme le soleil
Mélisa
Oranges amères
Aux talons de ses souliers
Adieu mon pays
Medley (Non je n’ai pas oublié, Solenzara, Les millionnaires du dimanche, mon cœur d’attache, Parsi tu m’as pris dans tes bras)

Symon : La femme de mon ami
               Paris

L’amour c’est pour rien
Aie, aie, aie je l’aime
Zingarella
Pour toutes ces raison, je t’aime
Une fille à marier
Shelly : Lou Yehi – Let’s it be

Les filles de mon pays
Mon chanteur préféré
Chabehi
Le violon de mon père
Medley oriental (Bine El Bareh ou el youm, Billah ya hamami, Habibi, Ya Rayah)
Le mendiant de l’amour
L’oriental
Porompompero
Enfants de tous pays

3 Comments on “Debout dans la lumière, tout habillé de blanc

  1. cela devait être un magnifique spectacle comme à chaque fois,
    bravo Enrico et il me tarde de venir
    vous applaudir au Palais des congrès.
    Il est comme le soleil, superbe chanson, comme toutes les autres,
    que du Bonheur de vous entendre

  2. Bonjour cousine.
    Mrci pour ces partages ,Enrico est bien entouré.
    Avec un orchestre comme il a autour de lui, Enrico est comme à l’Olympia.
    Bravo à toutes celles et ceux qui ont contribué aux spectacles.
    Bons concerts ,byz.

  3. Toujours en forme notre Enrico.
    “Debout dans la lumière “ qui lui même éblouit la lumière elle même par son charme et sa belle voix qui résonne et nous bercent ❤️

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.