Enrico Macias – Le retour aux sources de ses origines

C’est du très grand Enrico Macias qu’il a été donné de voir hier soir sur la scène du boulevard des capucines.

Pour son 25ème Olympia, Enrico Macias a offert à son public un spectacle entièrement revisité et n’a cessé de surprendre et de provoquer les coups de cœur tout au long de la soirée.

Imaginez un concert qui débute par Adieu mon pays, le premier succès d’Enrico, puis qui, sur un rythme endiablé, vous offre, entre autres merveilles,  « L’ami fidèle », « Chanter », « Un rayon de soleil », « Pour tout l’or du monde », « S’il fallait tout donner » . Que de bonds de joie et d’heureux retours en arrière sur ces chansons merveilleuses.
Après une première partie construite autour des succès aux sonorités occidentales, la deuxième partie, a été conçue, avec l’entrée en scène de Kamel LABBACI au violon alto, autour des succès aux accents plus orientaux et, bien sur, avec tous les grands succès de la musique arabo andalouse. Parmi les surprises à souligner « la fête orientale », « j’appelle le soleil », « une fille à marier », « Vous les femmes ».

Quant à Enrico, il a été vraiment fabuleux.  Dans une forme éblouissante nous ramenant 25 ans en arrière, il a mené deux heures de spectacle à un rythme effréné, heureux d’être sur scène, heureux de faire ce si beau cadeau à son public, heureux de partager ces instants magiques et d’intense bonheur avec ses musiciens et la salle.
Enrico nous a réservé une autre belle surprise quand, avec beaucoup de fierté et d’amour, il a invité son petit fils Symon à le rejoindre. On sent une très belle complicité et un grand respect entre le grand père et le petit fils et ce fut un beau moment d’émotion. Symon a repris, accompagné par son grand père, la très belle prière en Hébreu « Ve y sheamda » et tous deux ont interprété dans un magnifique duo « Enfants de tous pays ». Le public ne s’y est pas trompé et a fait un véritable triomphe à Symon. Gageons que ce n’est que le début d’une belle carrière à venir.

Pour être complet, il faut également souligner l’excellence des musiciens qui accompagnent Enrico et la manière magistrale avec laquelle ils se mettent au service de l’artiste.

Une très belle mention également pour les éclairages et vidéos entièrement repensés qui offraient au spectacle un magnifique écrin de lumière, point d’orgue à la féérie du moment

Merci Enrico, Merci les musiciens, Merci à l’équipe technique exceptionnelle pour ce merveilleux spectacle sans oublier bien sur Sud Concerts et Charley Marouani.

Nous invitons tous ceux qui auraient raté cette soirée à venir nous rejoindre en cette fin d’après midi à l’Olympia pour le deuxième concert.

Dans les jours à venir, nous vous offrirons d’autres belles photos de ce spectacle

 

Liste des chansons

Adieu mon pays 

Oranges amères 

Tu n’es pas seul au monde 

Les gens du nord

Medley Paris 

L’ami fidèle 

Un rayon de soleil

Chanter

S’il fallait tout donner

Pour tout l’or du monde

Pour toutes ces raisons

Les filles de mon pays

Présentation 

Ve y sheamda

Enfants de tous pays

 

La fête orientale 

Le violon de mon père 

Aux talons de ses souliers 

À la grâce de Dieu

La vie populaire 

J’appelle le soleil

Une fille à marier 

Vous les femmes

Quand les femmes dansent

Medley oriental

– koum tara 

– bettar Ouel oud

– bine el barah ouel liom

– Ya belaredj

– ya rayah 

Le mendiant de l’amour 

L’oriental

El porompompero

 

 

Share Button

4 Comments on “Enrico Macias – Le retour aux sources de ses origines

  1. Superbe concert qui nous a replonger au pays. J’ai encore des frissons de cette soirée fabuleuse, chaleureuse. Merci Enrico pour ce grand moment.

  2. Merci pour ce très bon commentaire. Je partage ces sentiments sur le concert.

    On peut ajouter à la set list : Solenzara et Je le vois sur ton visage en japonais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.